Régime Fricker

le Dr Fricker possède un discours identique : pour bien maigrir, il faut surveiller le contenu de son assiette, se dépenser plus et tenter de conserver une santé physique et morale.

 

Le régime Fricker en pratique

La première phase TGV est à base de viande, de poisson, de légumes et de laitages, avec une petite quantité de matière grasse et de fruit (en théorie 1 par jour). Le pain, les féculents et tous les aliments sucrés sont déconseillés. Cela donne :

Au petit déjeuner: 1 boisson (thé, café ou cacao sans sucre), 2 à 3 produits laitiers (200 g de fromage 0 %, yaourt nature ou 0 %, éventuellement type Taillefine, Sveltesse..) et un fruit (pas de jus, même "maison"). On peut remplacer chaque produit laitier par 1 oeuf ou 50 g de blanc de poulet ou de jambon.

Au déjeuner et au dîner: 1 entrée facultative (crudités ou potage de légumes sans matière grasse), 1 plat chaud ou 1 salade composée avec 200 g de poisson, 150 g de viande ou 4 oeufs et au moins 200 g de légumes incluant une cuillère à soupe d'huile (10 g).

La deuxième phase propose de réintroduire les féculents

 Au petit déjeuner : 50 à 60 g de pain (2 à 3 fines tranches de pain complet, aux céréales, de seigle, au son...) ou 40 g de céréales non sucrées (4 à 5 cuillères à soupe). On doit diminuer en revanche la part des laitages du matin à 1 ou 2 maximum.

A un des deux repas principaux, il faut également prendre un peu de féculents (100 à 150 g cuits de pâtes, riz, semoule....). Un fruit par jour est aussi ajouté.

la troisième phase est calquée sur les recommandations classiques de l'équilibre alimentaire, sans interdit (un peu de tout, sans excès, en fonction de son appétit et de ses activités, en privilégiant toutefois les fruits, les légumes et les viandes maigres).



20/04/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres